Cet article porte sur la réunion de Kazan en 2020. C’était une époque où nous étions tous unis avec nos gouvernements et nos dirigeants mondiaux, et à cette époque, nous avons également pu constater des progrès dans les relations entre les deux pays.

Dès que la rencontre entre le président Evo Morales de la Bolivie et le président Hugo Chavez du Venezuela s’est terminée, ils ont annoncé qu’ils allaient avoir une “réunion de Kazan”. Lors de cette réunion, les dirigeants se sont rencontrés et ont discuté de la façon dont les choses se sont déroulées lors de la réunion aux États-Unis. L’objectif principal de la réunion était de promouvoir le dialogue et les négociations entre les deux pays. Un appel a également été lancé pour modifier les relations entre les deux pays en termes de commerce. C’est à ce moment-là que les médias ont montré des changements positifs en termes de rhétorique politique et d’attitude des deux gouvernements. Il y a des gens qui ont dit que la réunion avait été un succès et conduirait à la normalisation des relations entre les deux pays.

Lors de cette réunion, le président bolivien Evo Morales a déclaré que s’il était élu aux élections de l’année prochaine, il ne pourrait pas assister à la conférence. La raison étant qu’il avait une réunion à venir et ne voulait pas la manquer. Il a dit que si le président Chavez devait assister à la conférence, il ne pourrait probablement pas y assister également parce qu’il voyageait. Apparemment, certaines personnes dans la presse et même au sein du gouvernement américain ont dit qu’il essayait de sauver la face. C’était peut-être sa stratégie de paraître faible et isolée dans cette situation. Quoi qu’il en soit, il a réussi à sortir la Bolivie de cette réunion sans avoir à parler directement aux dirigeants du Venezuela. La seule personne qui en a été blessée était Hugo Chavez. rencontre kazan

Categories: Uncategorized