rencontre franco chinoise La rencontre franco-chinoise est un cas unique de bon timing. Pour les dirigeants chinois, cela a été un coup dur pour leur réputation dans le monde après que le président Fujimpa a annoncé que la Chine se retirait de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) et que la Chine n’a pas accepté l’invitation de l’ASEAN à devenir membre à part entière. Cette décision avait été un choc pour les dirigeants chinois, étant donné leurs critiques souvent véhémentes de l’empiétement occidental dans les affaires intérieures de leur pays. L’ASEAN avait précédemment rejeté l’invitation à la Chine, ce qui était considéré comme un défi ouvert à la puissante influence économique et politique de l’ASEAN.

La rencontre franco-chinoise était donc très attendue. C’était une époque où l’ASEAN luttait contre la crise des sanctions économiques imposées à la Chine pour sa revendication contestée d’îles dans la mer de Chine méridionale. L’ASEAN s’est réunie à Bali, en Indonésie, et a décidé de tenir des pourparlers d’urgence à Hong Kong le jour même de la visite du ministre français des Affaires étrangères en Chine pour discuter de la situation dans la mer de Chine méridionale. Le ministre français des Affaires étrangères a été accueilli par le ministre chinois des Affaires étrangères, Wu Zetian, et cela a marqué un développement significatif dans les relations entre la France et la Chine.

Sur cette rare opportunité d’un dialogue de haut niveau entre deux pays, les deux dirigeants sont repartis avec un message remarquablement positif. Les dirigeants chinois ont regretté l’incident passé et souligné la nécessité de dialogue et de retenue. D’autre part, le ministre français des Affaires étrangères a souligné le besoin de clarté dans le traitement du différend en mer de Chine méridionale et a exhorté le gouvernement chinois à respecter les règles du jeu. Les deux gouvernements n’auraient pas pu assister à la réunion sans une compréhension claire de leurs intérêts respectifs et une indication claire de la direction que chaque pays souhaite prendre pour la Chine.

Categories: Uncategorized